Différences entre les frais de notaire pour un bien immobilier neuf ou ancien?

A l’acquisition d’un bien immobilier, que cette acquisition immobilière soit de type neuf ou ancien, lors du passage chez le notaire, vous serez dans l’obligation de vous acquitter de frais. Ces frais sont un composé de taxes, de débours et d’émoluments que reçoit celui-ci.

Il y a encore peu de temps, une acquisition dans le neuf s’élevait à 3 ou 4 % du prix de cette vente contre 7 ou 8 % pour une vente d’un bien ancien.
Cependant depuis le 1 mai 2016, en conformité avec la loi Macron entrée en vigueur, la majorité des profits en vente de biens immobiliers dont pouvaient bénéficier les notaires sont revus à la baisse de 1,4 %.

La fonction du notaire

Étant un officier public et ministériel, son rôle est d’assurer à sa clientèle la pleine possession de leurs biens et de faire respecter leurs volontés et engagements. Notamment dans le cas d’une acquisition d’un bien immobilier.

Acquisition d’un bien immobilier neuf

Un logement, c’est à dire qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, est évalué de type neuf dans le cas ou il n’a jamais fait l’objet d’une occupation antérieure depuis sa construction et dont la vente est effectuée directement par le promoteur-constructeur.

Parmi cette catégorie de bien immobilier neuf, on retrouve deux type de biens qui sont le logement dit “clé en main” et le logement en VEFA; le premier est un type de vente ou la construction est nécessairement achevé tandis que le second, la vente se définit par un contrat de réservation et un contrat définitif, il s’agit donc d’une vente en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement).

Acquisition d’un bien immobilier ancien

Un logement est considéré comme un bien immobilier de type ancien à partir du moment où un occupant y a déjà résidé.

Vous avez la possibilité de réduire le coût des frais en acquérant un bien immobilier neuf.
En tant qu’acquéreur simulez dès à présent vos frais de notaire estimés par le biais de sites internet spécialisés.